lac daoust mai 2019.jpg

Nouvelles

Dossier Mines de graphite en Outaouais

2020-09-23

La volonté gouvernementale est on ne peut plus claire : développer tout le secteur minier des minéraux dits critiques et stratégiques (graphite, lithium, cobalt, nickel)  et susciter la venue d'un conglomérat prêt à investir jusqu'à $8 milliards dans une méga-usines de batteries. Le gouvernement a récemment annoncé son intention d'investir jusqu'à $2 milliards dans une telle usine et a de plus annoncé un investissement conjoint de $600 millions avec un partenaire dans la mine en faillite de Nemaska Lithium. Pendant ce temps, Pallinghurst ce partenaire, à pris le contrôle de Nouveau Monde Graphite, le projet géant de mine de graphite à ciel ouvert ( 2.7 km. de long, 600 mètres de large et 250 mètres de profond ) à St-Michel des Saints dans lequel le gouvernement a déjà beaucoup investi.

 

On n'est plus dans les suppositions, on est dans la réalité. L'autre réalité c’est que du graphite il y en a beaucoup en Outaouais autour de nos lacs. Depuis maintenant 18 mois le Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation organise la résistance aux projets de développement minier dans l'Outaouais. Le point culminant de cette résistance à eu lieu le 19 février lors d'une conférence de presse au Château Montebello ou toute la communauté des villégiateurs, des municipalités de la Petite-Nation et de la MRC Papineau ont signifié leur opposition au développement minier et ont demandé une rencontre avec le Ministre des Ressources Naturelles.

 

Cette réunion a été reportée pour cause de Covid mais on vient d'apprendre que la réunion aura lieu le 8 octobre à Québec. Seront présents à cette réunion M. Benoît Lauzon et Roxanne Lauzon respectivement Préfet et directrice de la MRC, David Pharand, maire de Duhamel et Louis St-Hilaire porte-parole du Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation. Les derniers mois ont prouvé que le développement minier n'avait aucune acceptabilité sociale en Outaouais et c’est ce qu'on va démontrer au Ministre.

 

M. Benoît Lauzon nous a offert d'écrire aux Associations de Lacs la position de la MRC sur le sujet, ce que nous l'avons encouragé à faire. On vous invite à la lire.

Lien : lettre de M Benoît Lauzon

2020-02-05

Le Regroupement de la Protection des Lacs de la Petite Nation (RPLPN) dont nous faisons partie a déposé un mémoire auprès du Ministère de l'Énergie et des Ressources Naturelles. 

Le voici 

2019-07-23

L'ARLD se joint au Regroupement de la Protection des Lacs de la Petite Nation (RPLPN)

2019-03-21

 

Projet sablière montée Meunier à Ripon :

 

Le 9 mars dernier, Radio-Canada a diffusé au téléjournal de 18h un reportage contenant de l’information erronée à propos du projet sablière de la Montée Meunier à Ripon.

 

Lors de ce reportage, la journaliste et le chef d’antenne déclarent que toutes les autorisations et exigences gouvernementales avaient été accordées et respectées.

 

Dès lundi 11 mars, l’ARLD a contacté le Ministère de l’Environnement qui a démenti cette information.

Nous avons demandé à Radio Canada d’apporter les correctifs nécessaires

 

Sur la plateforme Web, le 20 mars 2019, voici  le correctif que Radio-Canada a publié :

 

Dans une version précédente du texte, nous avions indiqué que le projet avait obtenu toutes les autorisations pour aller de l’avant, selon les informations fournies par le maire de Ripon, Luc Desjardins. Or, en date du 21 mars, le promoteur doit encore produire certains documents, notamment pour le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1157521/residents-ripon-projet-sabliere-fruits-terre

Sur la plateforme télévisuelle lors du bulletin d’informations du Téléjournal de 18h, le jeudi 21 mars 2019.

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-ottawa-gatineau/site/episode

2019-03-09